Si vous avez une question à nous poser,

nous vous invitons à consulter d'abord notre foire aux questions (FAQ) ci-dessous.

Technologie et dimensionnement


Comment ça marche ?

Le panneau est la source énergétique de la pompe à chaleur spécialement régulée, l’énergie provenant :

- Du soleil (rayonnement thermique)

- De la convection thermique de la terre (ambiant)

- Du vent (accélérateur d’échange thermique)

- De la pluie (dissipation thermique contenue dans l’eau)

Est aspirée via l’échangeur thermique

Ceci grâce à la température du fluide (glycol) parcouru dans l’échangeur qui est en permanence inférieure de quelques degrés à la température ambiante.

Quant à l’énergie provenant du rayonnement lumineux (soleil), il permet d’alimenter en électricité le compresseur de la pompe à chaleur et le surplus peut être autoconsommé ou revendu.


Peut-on devenir autonome en énergie avec le système Li-Mithra ?

Tout est possible mais le coût en serait très élevé.

En thermie, l’autonomie est quasi atteinte. En revanche, en ce qui concerne l’électricité, les panneaux ne sont pas en mesure de délivrer (comme n’importe quel autre système photovoltaique) , les besoins nécessaires en hiver


En cas de température fortement négative, le système Li-Mithra est il en capacité de chauffer à la température de consigne ?

Oui le système est prévu en fonction de l’étude réalisée de fournir l’énergie nécessaire pour le confort de l’habitation à des températures inférieures à – 15°. Au besoin, une résistance électrique pourrait compléter le besoin énergétique durant ce court laps de temps où les températures seraient extrêmes.


Pour ma future maison, je souhaite être BEPOS (Batiment à énergie positive), avec votre système est-ce possible ?

C’est tout à fait réalisable. Dans les maisons RT 2012, pour une surface de 100 à 150 m² et suivant les régions, une dizaine de panneaux de 300 W/crête peuvent suffir pour atteindre cet objectif. Une étude de pré dimensionnement  peut vous êtes adressée sur simple demande. Il suffit de passer par le formulaire « mon projet » .


Combien de panneaux hybrides faut il pour chauffer une habitation et produire l'eau chaude sanitaire ?

1 panneau par besoin en kW en moyenne.  Ensuite, ce nombre varie en fonction de la localisation, de la surface habitable, des besoins en eau chaude, du niveau d’isolation de l’habitation. Une étude est réalisée au préalable par nos soins. 


Le système li-mithra est il en mesure de faire de la climatisation ?

En effet, la pompe à chaleur est réversible en option. Il convient toutefois de rajouter un dissipateur thermique à l’extérieur pour évacuer la chaleur et disposer des émetteurs adaptés pour la diffusion de la climatisation (ventilo convecteur, CTA… . L’avantage sur ce mode de fonctionnement est qu’il est réellement économique (gratuite) dans la mesure la consommation électrique de la pompe à chaleur est quasiment fournie exclusivement par la production photovoltaïque délivrée par les panneaux.


Qu’est ce qui distingue votre panneau hybride d’autres fabricants qui proposent ce type de technologie ?

Un certain nombre de fabricant de panneaux hybrides (PVT) utilise le panneau photovoltaique et lui associe un échangeur thermique au dos avec une mousse d’isolation de manière à éviter la dissipation de chaleur et préfère l’intégration en toiture pour réduire encore ce phénomène. Le panneau sur sa partie thermique fonctionne de la même manière qu’un panneau solaire thermique (circulation en continue d’un fluide caloporteur qui  va préchauffer un ballon d’eau chaude sanitaire)

Cette façon de procéder est en fait antinomique.

En effet, le panneau photovoltaique fonctionne parfaitement par forte luminosité mais en revanche, les cellules ne  supportent pas la chaleur (perte de puissance au-delà de 25° de température de surface). C’est la raison pour laquelle le verre est traité athermique, au contraire, l’efficience d’un panneau thermique se détermine par sa capacité à chauffer le capteur intégré (ces panneaux montent à des températures qui dépassent très  largement les 100°)

Le principe de fonctionnement des panneaux hybrides Li-mithra est différent. Ils ne peuvent être efficients  qu’à la condition d’être connectée en prise directe à une pompe à chaleur spécialement régulée. Ils sont dits Actifs et se comportent comme des « aspirateur énergétique » et ceci, grâce au fluide caloporteur qui parcourt l’échangeur et qui est plus froid que la température ambiante. Ils fonctionnent ainsi même sans irradiation directe du soleil et permettent d’assurer 100 % des besoins en chaleur (chauffage et eau chaude sanitaire)

Le panneau Li-Mithra doit être positionné en surimposition en toiture de manière à ce que l’échangeur thermique sous le panneau puisse être balayé par une lame d’air et surtout ne pas être isolé thermiquement. 


En utilisant une PAC pour récupérer l’energie thermique des panneaux, améliorez vous les rendements des panneaux en les refroidissant ?

Tout à fait, le principe de fonctionnement de notre système pour la récupération thermique qui  est  constituée de la pompe à chaleur en prise directe avec la source que sont les échangeurs thermiques positionnés sous les panneaux permettent un refroidissement du panneau photovoltaique et par voie de conséquence, une amélioration des rendements électriques qui peut atteindre 20 %.

En effet, la puissance crête d’un panneau photovoltaique est déterminée par rapport à une température de surface  de 25 ° dudit panneau. La puissance se réduit de 0,4 % par degré au dela de cette température (et s’améliore en dessous de cette température). Sachant que la température des panneaux peut avoisiner les 75°, la perte peut atteindre 20 %. Dans les départements du Sud de la France, on constate d’ailleurs ces baisses de rendement en saison estivale lors d’évènements caniculaires et ce, malgré une irradation bien meilleure que les autres départements.



Performances


Quelles sont les performances du système ?

Nous avons fait le choix de faire certifier les rendements du système via le protocole  européen ETV (environmental  technology verification) . L’adème nous a accompagnés dans cette démarche et les tests in situ ont été menés sous le contrôle du LNE (Laboratoire Nationale de métrologie et  d’essai). Ces tests attestent des performances du système avec un SCOP de 6,6 à la latitude de Strasbourg.  Ci après lien déclaration ETV https://ec.europa.eu/environment/ecoap/etv/energetic-system-li-mithra_en



Qualité/certifications et garantie


Le système Li-Mithra est-il garanti ? et combien de temps ?

Le système Li-Mithra est garanti :

  • 5 ans sur la pompe à chaleur
  • 10 ans sur la partie hydraulique et capteur thermique
  • 30 ans sur le panneau photovoltaique double verre de fabrication française et 5 ans sur l'onduleur


Coûts/économies


Quelle est le coût d'une solution Li-Mithra ?

A partir de 19500 euros (aide CITE déduite, fourni-posé) , pour une implantation dans une maison récente  de 120 m² pour assurer 100 % des besoins en chauffage et eau chaude sanitaire et fournir de l'électricité à autoconsommer.

La solution comprend la pompe à chaleur, un ballon eau chaude sanitaire, un ballon tampon, les panneaux hybrides, onduleurs et structure fixation en toiture.



Aides


Y a t il des aides prévus sur le système Li-Mithra

Notre système énergétique peut bénéficier du crédit impôt transition énergétique (CITE) sur la partie thermique  (pas de crédit d’impôt sur la partie photovoltaïque du système). 

Pour plus de détail : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1224



Impact environnemental


Quel impact sur l'environnement de votre système ?

L'électricité produite par le photovoltaïque n’émet pas de pollution lors de la transformation de l’énergie solaire en énergie électrique. Même si la fabrication, le transport, l'installation et le recyclage des panneaux photovoltaïques ont un impact sur l'environnement, celui-ci est extrêmement limité. On estime que le panneau photovoltaique est recyclable à plus de 85 %. En ce qui concerne l'échangeur thermique, celui ci est constitué d'aluminium recyclable à 100 %. 



Logo Li-Mithra